Il y a deux /trois ans, avec mon gourmand de mari nous nous faisions une joie de nous rendre à la Brasserie de l'Est... Nous avions alors les papilles en joie...

Aussi c'est avec un grand enthousiasme que fin octobre nous nous y sommes rendus et avons pris exactement les mêmes plats que ceux que nous prenions... Et  là cela a été le désenchantement... Nous n'avons pas retrouvé la qualité dans l'assiette... Les quantités sont réduites ... A noter que le prix n'a pas connu un forte augmentation (environ 4% sur notre ticket) et ils ont dû donc s'adapter différemment à ces temps difficiles...


Nous avons donc repris,chacun, les mêmes entrées,plats et desserts qu'il y a deux ans...

A titre d'illustration:

- l'entrée Saint Jacques/gambas: il y a deux ans c'était trois gambas / trois St Jacques; maintenant plus que deux pièces chacune... Et pas la même qualité...

- Le dessert : soufflé Maracudja (fruit de la passion) : succulent il y a deux ans... dorénavant insipide, trop sucré avec les graines qui croustillent (mais qui a eu cette idée???japonais-pleure

 

Ma conclusion : cela ne vaut pas le coup de règler une ardoise aussi importante... Seules les caractéristiques du cadre compensent un peu cette déception...